L’assurance de commerce


Un aperçu de l'assurance chose ou commerce

Pour que votre entreprise ne soit pas paralysée en cas d’imprévu !


Cette assurance couvre l’ensemble de vos biens !

Cette assurance couvre l’ensemble de vos biens meubles, vos dépôts de marchandises, les installations, les échantillons et modèles, les valeurs pécuniaires, la propriété de tiers. Sont assurés les dommages causé par l’incendie, le vol, les dégâts d’eau, le bris de glaces ainsi que les pertes d’exploitations y relatives. Si votre entreprise a plusieurs succursales ou dépôts, chacun de ceux-ci peut être assuré, à choix, d’une manière individuelle ou dans la même police avec les mêmes risques.

Couverture de base

  • Incendie & événement naturels
  • Vol
  • Dégâts d’eau
  • Bris de glaces
  • Enseignes et réclames lumineuses
  • Inscriptions et transparents sur verre

Assurances complémentaires

  • Pertes d’exploitation
  • Pertes sur débiteurs et reconstitution de documents détruits
  • Altération de marchandises
  • Travaux de déblaiement
  • Démontage et remontage des machines intactes
  • Remplacement de serrures
  • Actes de malveillance, troubles intérieurs

Protéger votre matériel technique

Complément parfait de votre assurance “Commerce”, sans risque de double couverture, l’assurance des installations électroniques.

Interdiction d’activité et fermeture d’entreprise

Pour les entreprises du secteur alimentaire (commerce de gros et de détail, gastronomie), il existe une couverture d’assurance spécifique, qui couvre les pertes de recettes liées à une interdiction d’activité pour certains collaborateurs ou à une fermeture d’entreprise pour risque d’épidémie.

Dans l’assurance perte d’exploitation, si le travail doit être réduit en raison d’un sinistre, des frais supplémentaires considérables peuvent en résulter. D’autres locaux doivent peut-être être loués ou des salaires supplémentaires versés pour rattraper le retard. En cas de retards de livraisons, des peines conventionnelles risquent de devoir être payées. Le chiffre d’affaires s’effondre, tandis que les frais d’exploitation ne diminuent pas. Les frais consécutifs à une telle interruption sont ainsi souvent plus élevés que les dégâts matériels eux-mêmes.
L’assurance perte d’exploitation vous permet alors, malgré un chiffre d’affaires plus faible, de couvrir les frais qui continuent à courir ainsi que les coûts supplémentaires, ce afin que le gain espéré puisse néanmoins être réalisé.